PROMOTIONS
Newsletter
Votre Email

Votre nom
 
» » GLENROTHES


 

 

La distillerie Glenrothes
 
La distillerie a été construite en 1878 par James Stuart & Co qui possédait déjà à l’époque une distillerie active, Macallan. La première distillation a lieu le 28 décembre 1879, le même jour que la Catastrophe ferroviaire du pont sur le Tay.
 
La distillerie elle-même a connu un démarrage chaotique et une histoire mouvementée. Le distillat est notoirement très inflammable et la distillerie a payé le prix de ce risque et étant la proie des flammes en plusieurs occasions. 
 
 
En 1896, la distillerie est agrandie avec la construction d’un deuxième four à malt et le doublement des alambics. Avant que ces travaux soient terminés, un incendie ravage des bâtiments en décembre 1897. 
Il y eu ensuite en 1903 une explosion dans la salle des alambics et en 1922 la destruction du chai n°1 qui occasionne la perte de 900 000 litres de whiskies.
 
 
«Like-minded people share The Glenrothes», les personnes de même sensibilité partagent The Glenrothes, affirme la publicité britannique pour ce single malt aussi rare que convoité. 
De fait, The Glenrothes a toujours été recherché par les master blenders, au point de devoir attendre 1994 pour en découvrir la première version officielle. 
Fait particulier, chaque embouteillage est un vintage, à l’exception du jeune «Select Reserve» et du 30 ans.
 
 
Mais plus que l’année de distillation, c’est le choix des fûts (essentiellement du chêne espagnol) qui est déterminant dans le profil aromatique des «millésimes», chacun plus ou moins marqué par les épices, les agrumes et le chêne. Le caractère épicé de The Glenrothes se révèle dès la visite de la distillerie, dans la salle de brassage qui exhale des notes de pain d’épices, de cannelle et de muscade.
 
Sa situation géographique est également particulière.
 Pour la trouver, cachée au cœur du village de Rothes, sur la route d’Elgin à Aberlour, il suffit de suivre la direction «cemetery».
En effet, elle fait face au vieux cimetière du village, dont les tombes recouvertes de poussière noire témoignent de la présence des anges qui veillent à la fois sur les disparus et le «kindred spirit» (l’âme sœur) comme l’attestent de nombreux guides touristiques. Un cadre qui respire sérénité et pérennité.
 
 
On raconte qu’en 1979, le fantôme de Bye-way Makalanga, l’Africain adopté par le Major Grant de la distillerie Glen Grant voisine de The Glenrothes, est apparu plusieurs fois aux ouvriers. 
Le repos de son âme avait été troublé par les travaux de fondation de la nouvelle salle des alambics. Un expert des phénomènes paranormaux dépêché sur les lieux entra en communion avec le fantôme qui, rassuré, ne vint plus troubler les ouvriers. 
 
Depuis, sur place, on porte régulièrement «a toast to the ghost» avec un verre de Glenrothes !
 
 
 

RETRAIT GRATUIT

Sur Place
6 avenue de L’Estérel
06160 Juan les Pins
Tél:+33(0)493610556 
Ventes flash
Meilleures ventes
6.40 €
PUECH HAUT PRESTIGE ROSE 0.75 CL
14.50 €
22.90 €
Voir le top ventes complet
Livraisons